Quelle assurance pour une moto de collection ?

moto de collection

Lorsqu’on parle de véhicule de collection, notamment de moto, on fait systématiquement référence à son âge. Législativement parlant, ce point de vue est correct. Une moto peut être qualifiée « de collection », si elle a au moins 30 ans. Toutefois, pour certains collectionneurs, l’âge n’intervient pas dans la qualification. D’ailleurs, une assurance moto de collection peut classer une moto récente dans la catégorie de collection si le modèle est rare. Dans cette optique, votre assureur peut vous proposer des protections spécifiques, en adéquation avec le type et la valeur de votre véhicule à deux roues.

Moto de collection : les réglementations qui l’encadrent

Trois critères doivent être pris en compte quand on souhaite identifier une moto de collection. Sa construction ou sa première immatriculation doit dater d’au moins 30 ans. Le modèle doit être particulier et/ou rare, et ne doit plus être produit. Une moto peut être de collection si elle est historiquement préservée et que ses principales caractéristiques techniques n’ont pas subi de modification significative. Ces notions doivent être réunies pour que le statut de moto de collection soit reçu au regard de la loi. Toutefois, plusieurs compagnies d’assurance dérogent à ces critères pour satisfaire les collectionneurs. Ainsi, certains modèles rares et onéreux bénéficient d’un régime spécifique, au même titre que l’assurance moto ancienne. Vous pouvez trouver toutes les modalités de cette assurance sur www.mascotte-assurances.fr/.

Il faut savoir que la qualification de moto de collection n’est pas attribuée de manière automatique. Libre au propriétaire de deux-roues de l’immatriculer en moto de collection ou non. Un deux-roues ne peut circuler légalement sans être en possession d’une carte grise. Son équivalent, en matière de véhicule de collection, est le certificat d’immatriculation moto de collection. Les procédures d’obtention de ce papier s’effectuent auprès de la préfecture. Pour l’obtenir, vous aurez besoin d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile, et aussi d’une demande de certificat d’immatriculation d’un véhicule (un formulaire que vous devez remplir). À toutes ces pièces, vous ajoutez votre ancien certificat d’immatriculation, une attestation de conformité délivrée par le constructeur du véhicule ou son représentant en France. S’il s’agit d’une première immatriculation, vous devez également joindre une attestation d’assurance de la moto, et une copie de votre permis de conduire.

Les intérêts d’une assurance moto de collection

Une fois votre moto attestée comme étant de collection, vous êtes en mesure de souscrire une assurance adéquate. Vous pouvez tout aussi bien vous contenter d’une assurance deux-roues classique, mais il faut savoir que la souscription d’une assurance moto collection présente de nombreux avantages, notamment financiers. En effet, les collectionneurs de motos anciennes ont tendance à être prudents au guidon de leur bolide. Ils ne vont pas risquer de rayer leur bijou en conduisant imprudemment. Les compagnies d’assurance valorisent particulièrement ce type de client puisqu’il ne chôme pas pour entretenir régulièrement son véhicule. En plus, une moto de collection, ça sort rarement du garage, donc le risque de sinistre est réduit. Pour toutes ces raisons, les primes d’assurance pour motos de collection sont beaucoup plus compétitives que pour les motos classiques.

En souscrivant une assurance moto de collection, vous bénéficiez d’offres personnalisées de la part de votre assureur. Il prend en compte les spécificités de votre bien dans le calcul de la prime. Ainsi, en cas de sinistre, il est probable que la cote de votre deux-roues soit surestimée. En fonction des dommages matériels subis ; le remboursement se fera sur la base de la cote officielle de votre bolide, considérant ainsi son âge et sa valeur.

Comment choisir son assurance moto collection ?

Chaque compagnie d’assurance établit ses propres critères quant à l’éligibilité à la souscription d’assurance pour moto de collection. Mais là où tout le monde se rejoint, c’est que le propriétaire de deux-roues ait plus de 21 ans et qu’il soit titulaire d’un permis pour moto qui date d’au moins 3 ans. En effet, l’assurance considère les jeunes conducteurs comme des assurés à risque, compte tenu de leur probable imprudence sur la route. Aussi, le collectionneur ne doit pas avoir eu d’accident au cours des deux dernières années. Certains assureurs exigent également un justificatif attestant que vous êtes en possession d’un autre véhicule pour vos déplacements quotidiens, pour vous assurer que le deux-roues de collection ne sort du garage que pour des sorties récréatives.

Les offres sur le marché de l’assurance moto, en occurrence celle de collection, sont nombreuses. Pour s’assurer de faire le bon choix en termes d’assurance moto de collection, le meilleur moyen est de faire une comparaison. Pour ce faire, vous pouvez procéder à un devis en ligne. Sur ces comparateurs de devis, qui sont gratuits, vous aurez à remplir un formulaire de demande, suite auquel découleront divers contrats d’assurance de différentes compagnies, parmi lesquels vous aurez à choisir. Bien sûr, le premier point sera de comparer la prime, mais soyez attentifs également sur les garanties qu’inclut le contrat. Arrêtez-vous par exemple sur le point du montant des franchises. En effet, le prix des pièces détachées d’une moto ancienne ou de collection est élevé, compte tenu de la rareté de celles-ci. L’idée est de bien étudier chaque condition énumérée par le contrat afin de vous protéger, et de mettre à l’abri votre bijou.

Les options possibles pour assurer votre deux-roues de collection

La souscription d’une assurance véhicule de collection n’est qu’une option pour les collectionneurs. Sauf qu’il est obligatoire de détenir une assurance pour pouvoir rouler. Vous pouvez opter pour des choix plus classiques. L’assurance au tiers est une garantie de base à laquelle on souscrit lorsqu’on est en possession d’une moto qu’on sort très peu. L’inconvénient majeur de ce type d’assurance est qu’elle ne couvre pas les accidents responsables ou sans tiers identifié. Ce qui représente un risque élevé pour une moto onéreuse. Une autre option est de souscrire à la formule intermédiaire. Elle inclut une responsabilité civile que votre assureur peut adapter en fonction de vos besoins. Enfin, une formule classique et complète, l’assurance moto tous risques. Elle couvrira tous les cas de sinistres qui peuvent affecter votre moto de collection.

MOTO EN FRANCE