Optimiser sa visibilité à moto avec des feux additionnels

feux additionnels

Les différentes modifications que les motards peuvent souhaiter apporter à leurs motos sont soumises à un encadrement strict. Au niveau de l’éclairage, la modification de la source lumineuse principale des motos est interdite, mais c’est autorisé d’en rajouter. Par conséquent, pour votre sécurité, vous pouvez ajouter en toute sécurité des phares additionnels à votre moto.

Pourquoi mettre des feux additionnels sur sa moto ?

Les motos font partie des véhicules terrestres particulièrement délicats sur la route. Parfois, de plusieurs accidents incluant des tiers se produisent parce qu’ils n’ont pas « vu » le motard à temps. Le choc se produit le plus souvent lors d’un dépassement ou au milieu d’un croisement. Par conséquent, tous les utilisateurs de la route doivent pouvoir se voir clairement pendant leur voyage. Dans ce cas, un simple petit changement suffit pour y parvenir à cet objectif.

Pour cela, les éclairages supplémentaires restent l’une de ces alternatives particulièrement intéressantes. Mettre des feux additionnels sur sa moto peut augmenter sa visibilité. Un phare additionnel LED reste une solution très efficace la nuit, ainsi que par temps brumeux. En plus, ces éclairages peuvent l’utiliser principalement dans les virages.

Avec les feux d’éclairages, le champ de vision est plus large. Ceux-ci couvrent en fait toute la route. De plus, les autres usagers de la route voient facilement la moto qui possède un éclairage. Tout l’intérêt demeure dans le lieu d’installation. Les feux supplémentaires sont légèrement décalés par rapport aux autres feux, formant une sorte de triangle lumineux qui attirera l’attention du conducteur. Ainsi, vous ne risquez pas d’être invisible aux yeux de tous les autres conducteurs. En tout cas, vous diminuez le risque de faire un accident sur la route. L’installation d’un feu additionnel est un comportement de prévention judicieux. Vous pouvez trouver des équipements pour moto sur www.street-moto-piece.fr.

Quel feu additionnel choisir pour sa moto ?

Apporter des modifications à votre cadre n’est pas facile, et vous devez comprendre les réglementations pertinentes avant chaque opération. Les motards peuvent ajouter des phares supplémentaires. Pourtant, en aucun cas il ne peut modifier la source lumineuse principale de sa monture. En cas d’accident, les véhicules non conformes peuvent entraîner la résiliation de leur assurance.

En réalité, il y a plusieurs types des feux additionnels moto longue portée. Voici ces types des phares supplémentaires pour deux roues :

  • Les feux halogènes : elles font partie des plus anciens. Elles restent les moins performantes par rapport aux autres. Pourtant, elles coûtent moins cher. En fait, elles n’offrent pas une meilleure visibilité. On peut les utiliser pour obtenir moins d’aide.
  • Les feux au xénon : elles permettent de voir de loin et d’avoir une bonne vision de l’environnement. Malheureusement, elles sont généralement grandes et coûtent plus cher. En plus, elles ne correspondent pas aux motos de sport construites de manière à répondre à une aérodynamique spécifique. Les lampes au xénon sont les plus efficaces.
  • Les feux LED : elles restent les plus performantes. En plus, elles se distinguent par leur longue durée de vie et toujours inégalée par les concurrents. La plupart des modèles ont une longévité de 25 000 heures environ. Elles consomment moins d’énergie. Ce type de phares est durable, de haute qualité et économique. Il est fortement recommandé par les pilotes professionnels qui ont la possibilité de les utiliser.

En tout cas, vous pouvez choisir celui qui vous convient le mieux. Ces feux supplémentaires sont également très utiles sur la route.

Comment entretenir ses feux additionnels ?

Après la fixation de votre phare additionnel LED ou d’autres types, vous devez prendre quelques précautions. Voici des conseils pour les entretenir parfaitement :

  • Premièrement, prenez l’habitude de n’allumer aucun phare dont une fois son moteur est animé. Ceci participe à prolonger sa durée de vie. En plus, les éclairages supplémentaires fonctionnent au mieux, et bien entendu cela s’applique également à tous les autres éclairages. Un nettoyage régulier est nécessaire afin de ne pas diminuer significativement leur force d’éclairage du fait de divers types de salissures.
  • Le remplacement fréquent des ampoules est aussi utile et même indispensable. Chaque année, un entretien de ces éclairages sera une bonne initiative.

Si beaucoup se déconcertent que ce type de feux ne soit pas encore de série sur les motos, il n’en demeure pas moins qu’ils seront bientôt nécessaires pour assurer une meilleure visibilité aux motards et autres usagers de la route.

Quel traceur GPS pour moto choisir ?
Passer son code la route à la poste, comment faire ?