Publié le : 25 novembre 20206 mins de lecture

Le sport à deux roues, contrairement à d’autres comme le tennis, le basket, le rugby ou le football, le chemin n’est pas facile.

Il y a des étapes à suivre et des matériels précis à se procurer afin de pouvoir pratiquer correctement.

 Les conseils indispensables pour démarrer

 La course moto est un sport assez couteux, tout ou presque est sur mesure dépendamment de votre taille, votre niveau, mais aussi c’est ce que vous voulez faire exactement.

Cette inspiration arrive souvent après avoir vu une course en direct ou à la télévision à cause de son côté amusant et facile au premier abord.

Il faut savoir que tous ces champions de moto de course qui font rêver et qui roulent à deux cent kilomètres à l’heure sur une piste n’ont pas eu un succès pareil sans une équipe solide derrière eux et surtout un grand travail personnel de leur part.

Pour bien démarrer ce sport, il faut être bien entouré et être bien conseillé.

 Il y a beaucoup de professionnels à qui vous pouvez demander des aides précieuses, ils peuvent vous conseiller sur quelle moto de course à choisir.

Pour de plus amples informations, cliquez ici

 Choisir une moto pour débuter

Le permis en poche, la prochaine étape est de choisir sa première moto. Avant de débuter dans la course moto, il est important de s’exercer un peu et se familiariser avec une moto facile à conduire, comprendre comment ça fonctionne, s’exercer le plus possible pour être à l’aise avec.

La meilleure moto pour débuter est forcément une routière, facile à manipuler, c’est une moto conçue pour faire un long voyage.

La première préoccupation quand on fait de la moto est le confort, inutile au début de vouloir absolument une moto puissante au moteur explosif avec un poids difficile à manipuler.

Pour faire un road trip, vous emmenez probablement un passager ainsi que vos bagages, c’est une raison de plus de choisir une moto confortable, facile à manipuler avec un gabarit pas trop imposant.

Le but c’est de trouver une sensation agréable en le conduisant, il faut qu’elle reste agréable à conduire.

Soyez attentif au niveau de la consommation de votre nouvelle machine, ceux qui roulent énormément le savent.

Il se peut que vous ne trouviez pas une moto qui rassemble tous ces critères. Cependant, les marchés et les marques sont innombrables, ils ne cessent pas d’évoluer et innover pour faire plaisir aux motards débutants ou déjà expérimentés. Ne vous inquiétez pas, vous allez surement trouver votre bonheur.

Optez pour le bon équipement

Participer à une course de moto n’est pas réservé à n’importe qui, c’est un monde de professionnel, qui a suivi une formation et un entrainement drastique.

Quand on dit course moto, on dit sécurité maximale, c’est un sport dangereux qui peut vous tuer en un clin d’œil si vous n’êtes pas bien préparé et bien équipé pour y participer.

Un précieux conseil est de choisir des équipements qui vous apportent le confort maximum, pour que votre attention sera toujours basée sur votre conduite, mais pas sur l’inconfort d’une paire de bottes trop serrée ou une paire de gants trop grand.

 Il ne faut pas essayer de faire des économies sur l’achat des équipements. En effet, avoir des équipements agrées et validées par la fédération vous sera toujours bénéfique.

 N’hésitez pas à acheter plusieurs sortes d’équipements adaptés aux différentes saisons, il faut s’équiper pour le froid, mais aussi pour la pluie et la chaleur.

Le choix du casque est une étape importante, c’est une sorte de garant pour votre sécurité, il est obligatoire de porter un casque même pour aller chez le boulanger du coin.

Choisir un casque n’est jamais facile, car il y a beaucoup de choix, de styles différents, néanmoins, optez pour un casque homologué selon la norme européenne.

Rejoindre un Club

Si vous rêvez toujours de participer à une course moto, il faut déjà une moto course et une licence.

Pour obtenir une licence, il faut d’abord s’inscrire dans un club et en être membre.

Vous devrez ensuite suivre une formation qui consiste à évaluer votre base et votre capacité en tant que pilote.

Si vous passez ses examens sans faute, vous recevrez une licence novice qui vous permet de participer à des compétitions.  Vous serez quand même limitée aux machines de 600 cm3.

Vous pouvez passer au niveau supérieur, novice intermédiaire à condition que vous terminiez au moins une course parmi les dix compétitions sur des circuits différents.

À chaque évolution, le club que vous avez rejoint se chargera des mises à jour de votre situation ainsi que les compétitions qu’ils organisent.

Il y a des formations et des étapes à suivre comme dans tous les sports professionnels, cela ne devrait pas vous décourager, entraînez-vous souvent que possible, c’est le secret de la réussite.