Pourquoi la formation du permis AM est-elle importante pour les conducteurs de deux ou trois roues ?

permis AM

Publié le : 15 mars 20235 mins de lecture

Les déplacements autonomes motorisés vers un lieu spécifique ne nécessitent pas automatiquement que vous possédiez un permis à point. La plupart des véhicules à deux ou trois roues sont abordables avec un Brevet de Sécurité Routière ou BSR qui peut être obtenu après une formation. Cependant, un BSR est devenu un permis AM et il reste en vigueur. Les formations donnant le droit de conduire des véhicules de catégorie AM sont généralement proposées par des auto-écoles spécifiquement agréées. Pourquoi donc suivre une formation du permis AM pour les conducteurs de deux ou trois roues ?

Quelles sont les conditions pour pouvoir suivre la formation ?

En janvier 2013, le BSR a été renouvelé et désormais le permis AM permet de conduire des cyclomoteurs, des voiturettes et des quadricycles légers. Ce dernier peut être obtenu à partir de 14 ans pour les pilotes de scooter et 16 ans pour les pilotes de voiturette. Le permis AM est important pour toute personne née après 1988 et oblige l’apprenant à suivre au préalable une formation théorique offerte par l’université. Les étudiants qui réussissent le test obtiendront une Attestation scolaire de Sécurité Routière ou ASSR1 et ASSR2, ou une Attestation de Sécurité Routière avant de suivre la formation du permis AM. La formation du permis AM s’adresse au grand public et les experts de la conduite sécuritaire adaptent le contenu de la formation à l’option choisie par le participant, par exemple un quadricycle ou une motocyclette. Si vous voulez obtenir plus d’informations, cliquez sur ce site.

Comment se déroule la formation pour obtenir un permis AM ?

Vous devez savoir que la durée de la formation est de 7 heures sur 2 jours, divisée en 3 parties : la partie théorique, la partie hors circulation et la partie en circulation qui contiennent plusieurs séquences. Les enseignants qualifiés commencent généralement par un échange de 30 minutes. Cela leur permettra de faire connaissance avec leurs étudiants et pour faciliter les échanges. Pour la formation hors circulation, vous devez savoir que cette séquence d’une heure achève à l’acquisition de connaissances, de rôles d’équipement et de savoir-faire d’exploitation essentiels. En outre, dans cette partie, les participants apprennent à entretenir un véhicule et à le garder en sécurité en inspectant les pièces. Ensuite, une séquence supplémentaire de 30 minutes se concentre sur la mémorisation et la compréhension des règles avant de passer à la séquence d’entraînement en voie ouverte. Le temps de conduite par élève est de 4 heures. Les instructeurs soulignent particulièrement sur le respect des règles, le partage d’informations et la communication avec les utilisateurs pendant la formation à la conduite sur les voies publiques. Le BSR, qui est devenu un permis AM, comprenait également une sensibilisation des élèves en les encourageant à utiliser les cinq sens pour bien entrer dans la circulation ou coordonner leur conduite avant de s’arrêter et de se garer. 

Quels sont les avantages de la formation du permis AM ?

La dernière séquence d’une heure est réalisée en présence du parent ou du tuteur légal de l’élève mineur pour assurer sa sécurité. Dans ce cas, il est organisé dans le cadre d’une partie théorique, parfois collective, afin de sensibiliser les participants à un comportement routier particulier. Certaines thématiques sont également abordées au sein du permis AM, selon le profil identifié par l’enseignant. À la fin de la formation, ce dernier remet à chaque participant à la formation une attestation complétée et signée. Grâce à ce permis, les étudiants peuvent circuler sur la route en deux-roues. Ils n’ont pas besoin de suivre des cours extrêmes de code de la route et d’investir un salaire dans des cours de conduite.

Comment fonctionne le processus d’indemnisation en cas de vol de moto ?
Quels sont les avantages de la formation 125cc pour les conducteurs novices ?

Plan du site